04 octobre 2009

Sumirse en la tormenta

20h30 Salta, Argentine, août 2003. Nous nous promenons dans les rues du centre-ville et passons devant une salle des fêtes éclairée. A l'intérieur une expo d'un artiste local... Le coup de pinceau alerte, les recherches chromatiques, et la matière donnée aux oeuvres, laissent peu de place au doute, Felipe Catalán deviendra grand. Ce fils de mineur bolivien condense dans ses tableaux les paysages gris des exploitations d'étain de l'altiplano. Il s'émancipe cependant des camaïeux, surprend par sa lumière... L'univers à première... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 septembre 2009

Tour du monde en 3 clics

Avec ses graines bicolores, ses mini-amulettes bardées de fruits aux couleurs vives, ses fers à cheval porte-bonheur et ses dollars pliés, cette fiole médicinale à injection, apanage des "sorcières" de La Paz, a su garder sa vocation première: soigner, guérir, protéger. Reflétant au mieux l'héritage duel de la société bolivienne, le syncrétisme religieux qu'illustre ce talisman est loin d'être singulier. Il finirait même par prolonger l'assimilation communément faite entre les travées des nefs chrétiennes et les anciens... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 13:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 septembre 2009

Recuerdos bolivianos

Dégotés au marché aux sorcières de La Paz, entre les amulettes, les fioles porte-bonheur, les pulls en alpaga, et les foetus de lama séchés, ces 3 bonnets boliviens auront été l'accessoire privéligié de l'été 1999 passé sur l'altiplano. Des gants et des bonnets en laine de vigogne avaient déjà été achetés au marché péruvien de Cuzco en prévision des nuits glaciales de l'hiver andin, mais les couleurs vives et chamarrées de ces "gorritos" auront eu raison de nos "âmes d'esthètes": 10 jours après notre visite du... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 20:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 juillet 2009

Homenaje a mamá

...dans mon souvenir ces quatre miniatures ont toujours été accrochées aux murs en bois de ma chambre. Elles me font rire, m'apaisent, m'émeuvent, me suivent... Au hasard d'un détour par la salle de bain, je les contemple du coin de l'oeil... je les trouve belles. Je pense à ma mère qui les a peintes quelques mois avant ma naissance, ...à mon père aussi. J'aime à penser que ma mère quitte son nuage pour le rejoindre sous le parapluie rouge sous le regard des hirondelles et de Mickey, le petit chat noir qui traîne à leurs... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 17:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 juillet 2009

Le GPFêtes

Vague cousin du bidule des voitures, le système a pour vocation de recenser sur l’année toute sortie à caractère un peu festif. De conception nippone (boitier Canon), la géolocalisation satellitaire se fait au stylo, à même le plan gracieusement fourni par la RATP un soir bénit d’août dernier. Expérimenté depuis maintenant 10 mois sur le ciné, les restos, les pique-nique, les expos, les spectacles, les pots, les soirées, les balades… le concept avait pour but de diversifier et d’élargir la découverte des quartiers de Paris. Fiasco... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 17:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juin 2009

“Fiesta de noche vuena" (Cotopaxi- Ecuador)

Le premier de ces deux petits tableaux naïfs (le plus fin) est un objet trouvé en 2001 au marché d’Otavalo au nord-est de l’Equateur. Au milieu des souvenirs pour touristes, la finesse des traits des personnages a attiré notre attention et nous a décidé à marchander le tableau dès les premières heures de la matinée. Peinture traditionnelle, peinte sur peau et non sur toile, le tout à l’intérieur d’un cadre... [Lire la suite]
Posté par gato encerrado à 00:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]